Synopsis court-métrage - Si folle forêt

 

 

William Radet

Synopsis pour court-métrage

 

Si folle forêt

 

Un type avance (vue de dos) en vélo exactement au centre d’une route bleue dans une épaisse forêt

Comme un mur vert (plutôt foncé) de chaque côté. Les oiseaux chantent

Effet de perspective : la route est encore longue et la forêt interminable

 

Pancarte fléchée : Chémoi  17 km

Le cycliste sourit, semble encouragé, repart de plus belle debout sur les pédales

La course semble maintenant dure

Visage du cycliste fatigué…

 

D’un seul coup la forêt disparait des deux côtés

 

Le cycliste débouche sur la campagne

Tout s’éclaire

Des champs et des collines au fond à droite

Des prés et le bleu de la mer pas bien loin à gauche

 

Le cycliste arbore un grand sourire

 

Pancarte fléchée : Chémoi  7,7 km

 

Il pédale  tranquillement quelques centaines de mètres

Regarde tour à tour la mer, les collines

 

Il perçoit une sensation soudaine de silence total puis comme un vent à sa droite

Un souffle étrange et sourd.

 

Il tourne la tête en arrière droite

et voit que la forêt le suit…

Consternation. Instinctivement il pédale plus vite

 

Sur la gauche la mer se rapproche sensiblement.

 

A sa droite la forêt avance, droite, inexorable, toujours à égale distance de lui

le rattrape, le double maintenant !

 

Le cycliste arrive à un carrefour

Un gros tas de sable

La  pancarte fléchée indique qu’il doit tourner à droite : Chémoi  0,7 km

 

Son village, visible autrefois du carrefour, a disparu, mangé par la forêt qui continue

 

A gauche la mer s’approchée doucement

Il entend un vague bruit, le bruit des vagues

 

La forêt a absorbé son village…

 

Il réfléchit… vient toucher la pancarte

Dubitatif il remonte sur son vélo et fait un bout de chemin

 

 

 

La forêt à sa droite a visiblement continué sa course folle

 

A un croisement

un panneau lui indique : Chémoi  1,7 km avec une flèche en sens inverse

Son village était donc bien là-bas au carrefour du tas de sable.

       

 

Il rebrousse chemin et stoppe au carrefour.

Regarde incrédule la direction de son village qui se trouve désormais perdu                   dans la forêt...

S’assied sur le haut du tas de sable pour regarder la mer.

Pensif.

 

Sa main gauche creuse négligemment un trou dans le sable.

Soudain il sent quelque chose.

Sa main rapporte un petit seau coloré

qui contient tout un village en miniature : église, école, voitures, maisons…

Il les dispose avec attention sur le sable…

… un arbre en plastic…

qu’il jette à la mer venue maintenant lécher le bas du tas de sable.

 

 

 

FIN

Repost 0