Publié le 6 Novembre 2019

Les machines à son dormaient... en attendant de produire les sculptures musicales...

Avant un concert de musique improvisée...

Les machines à son dormaient... en attendant de produire les sculptures musicales de Lionel Garcin... la fine bouche.

La guitare éclectique de Jean-Sébastien Mariage quittait doucement son ombre... rêvant déjà de se faire gratter dans le do et de se laisser caresser par l'archet d'un roi de la musique improvisée.

La contrebasse de Fred Marty se demandait déjà ce qui lui arriverait quand il frotterait sur son ventre des choses et des matières improbables, en harmonies indicibles avec les cuivres et les watt de ses comparses

Les machines à son dormaient... en attendant de produire les sculptures musicales...Les machines à son dormaient... en attendant de produire les sculptures musicales...

Voir les commentaires

Rédigé par William Radet

Repost0