Du conte à la scène... Si par hasard un comédien...

Publié le 10 Juin 2017

Griffures et petites caresses   de William Radet                                       est l’oeuvre d’un conteur né et c’est sous cette forme du seul conteur face à un auditoire qu’elle vivrait le mieux.

Sa lecture m’a enchanté, sans restriction pour la grande partie sur l’enfance… celle de l’enfance pauvre néanmoins plutôt heureuse. On y rit, on chante et c’est si vrai, authentique, tourneboulé avec justement cette parole donnée au conteur de sa vie vraie, singulière et riche.

L’émotion qui fait bouger à l’intérieur de soi m’a empoigné tellement de fois…

Le pas-si-grand nous fait découvrir un bestiaire enchanteur, un vocabulaire nouveau, des tournures à lui. Le monde est dur, nous ne sommes pas chez Proust ; malgré tout « Ça sent bon chez mémère ».

Michel Touraille. Metteur en scène à La Criée, Théâtre national de Marseille. 2010.

Version Papier Broché et e-book sur Amazon... Envoi PDF sur demande

Rédigé par William Radet

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article