Simon... décrire le flou ?

Publié le 14 Novembre 2015

Simon... décrire le flou ?

Le flou…

 

C’est peut-être par peur (ou aversion) du flou

que j’ai décrit avec un tant de précision

les situations les plus folles

les guerres les plus terribles

les espaces les plus insignifiants.

 

Jamais improbables, mes descriptions disaient finalement  

l’impensé, l’aléatoire, le flou

tout ce qui les montre

mais qui échappe à la maîtrise des hommes. 

Rédigé par William Radet

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article